Actualité
La Marmite

La Marmite est le nom d’un projet d’action artistique, culturelle et citoyenne promu par une association à but idéal portant le même nom.

À travers des parcours artistiques et culturels, elle mettra en relation des groupes « sociaux » précaires ou en quête de reconnaissance (chômeurs, jeunes, aînés, apprentis, migrants, travailleurs manuels, minorités visibles et invisibles), des artistes, des intellectuels, des médiateurs, des lieux de culture (théâtres, musées, cinémas, etc.) ainsi que des productions artistiques (pièces de théâtre, films, spectacles chorégraphiques, performances, concerts, opéras, expositions, etc.).

Cette saison, la Comédie de Genève est l’un des partenaires principaux de La Marmite. Elle sera ainsi l’un des lieux concrets de la réalisation de son action. Plusieurs parcours artistiques – proposés à différents groupes de participants – seront organisés, dont l’une des étapes incontournables consistera à assister à l’un des spectacles au programme de la saison. Outre le moment de la représentation, un « parcours type » comprendra par exemple : la participation à une répétition, une rencontre avec l’équipe artistique et l’équipe du théâtre, le visionnage d’un film, la visite d’une exposition, une rencontre avec un intellectuel – tous moments en rapport avec le spectacle initial.

Chaque parcours s’achèvera par la cristallisation des représentations des participants dans une forme sensible réalisée en dialogue avec un ou une artiste (photographe, cinéaste, chorégraphe, écrivain, plasticien, etc.), forme qui sera ensuite diffusée, afin de réagir, même modestement, à l’« inaudibilité » dont parle Jacques Rancière s’agissant des gens du commun, des « sans-part ».

Par son action, La Marmite entend manifester son intérêt pour l’approfondissement et l’élargissement sociologique de la réception culturelle mais aussi pour la reconnaissance de la sensibilité et des représentations de tous ; elle entend offrir un creuset d’auto-émancipation, une occasion exceptionnelle pour des personnes – surtout les plus démunies – d’être sujets, de porter leur expérience de la sphère privée à la sphère publique.

Mathieu Menghini

Suivez les activités de La Marmite sur www.lamarmite.org