menu
Comédie de Genève

On se voit là-bas en 2021. Ce sera joli et grand, on regardera les murs, ce sera comme arriver dans un nouvel appartement. Il faudra s’habituer aux volumes, trouver comment être intime en grand. Rêver en grand, jouer en grand et regarder en grand les mêmes renouvelées petites bouleversantes choses. Là-bas, c’est le nouveau théâtre aux Eaux-Vives. Oui, on va déménager. Cela devait être en septembre, ce sera en 2021. En attendant, on vous propose un Journal en ligne foisonnant et dès cet automne des spectacles intimistes pour réinventer le théâtre aux Philosophes.

Journal
Blog du Temps
La fabuleuse histoire de la Comédie en bande dessinée (4)
Blog du Temps
La fabuleuse histoire de la Comédie en bande dessinée (3)
Actualités
Fermeture estivale Du 20 juillet au 14 août 2020
Actualités
Offre d'emploi Pour compléter notre équipe, nous recherchons un-e Huissier-ère (CDI 80-100%)
Blog du Temps
La fabuleuse histoire de la Comédie en bande dessinée, épisode 2
Blog du Temps
Vie secrète du chantier, épisode 14
Le théâtre mode d'emploi
Le théâtre mode d'emploi Vidéo
La place du spectateur (épisode 1) Quelle est la place du spectateur dans le théâtre d'aujourd'hui?
Blog du Temps
La fabuleuse histoire de la Comédie en bande dessinée
Blog du Temps
Le chantier entre de bonnes mains, épisode 17
Coulisses
Coulisses Vidéo
Youri Millo, cintrier (épisode 2) Après avoir visité le cintre en bois des Philosophes, découvrez le cintre informatisé de la nouvelle Comédie!
Blog du Temps
Le chantier entre de bonnes mains, épisode 16
Actualités
Night of Light Afin d’attirer l’attention sur la situation dramatique que vit le secteur de l’événementiel, les lieux culturels se parent de rouge durant la nuit du 22 juin 2020 entre 22h et 24h.
Blog du Temps
Le chantier entre de bonnes mains, épisode 15
Actualités
Avis aux enseignant.e.s Les inscriptions pour le Festival VIVA sont ouvertes !
Coulisses
Coulisses Vidéo
Balthazar Boisseau, cintrier (épisode1) Savez-vous ce qu'est un cintre au théâtre ? Balthazar Boisseau nous guide dans les hauteurs de la Comédie des Philosophes.