menu

16 > 20 déc 2019

Sorry, do the tour. Again!

Marco Berrettini

Danser le disco et rire avec nostalgie

Presque 20 ans après sa création, le chorégraphe Marco Berrettini remonte une de ses pièces-phares. Sorry, do the tour. Again! met en scène un concours marathon de danse disco et s’inspire de façon très libre du film Opening Night de John Cassavetes. Le spectacle utilise la musique disco qui a accompagné toute l’adolescence du chorégraphe.

« Nous pouvons tout attendre d’un chorégraphe contemporain qui a été champion d’Allemagne de disco dans sa jeunesse. Attendre de rire, de se reconnaître, de voir le temps qui passe, de saisir à pleines mains l’absurdité du quotidien. Nous avons tant ri et été troublés devant les spectacles de Berrettini. Alors nous vous proposons un spectacle déjà culte. Les danseurs de la création ont quelques années de plus. Nous parions qu’ils ne se sont pas assagis. » NKDM

Marco Berrettini

Marco Berrettini est un danseur et un chorégraphe italo-allemand au parcours pour le moins atypique : d'abord champion de danse disco en Allemagne, il se forme ensuite à la prestigieuse London Contemporary Dance School puis à la Folkwangschule Essen de Pina Bausch, tout en poursuivant des études en ethnologie et en anthropologie. Ses pièces chorégraphiques sont à l'image de son parcours : elles mixent les genres, les motifs et les registres, mêlent la virtuosité au déceptif, recyclent la danse de salon et le folklore, et se situent souvent à la frontière du non spectaculaire. De pièce en pièce, Marco Berrettini explore toutes sortes de configurations originales : tantôt il présente ses performances dans des musées et des théâtres, tantôt il collabore avec des réalisateurs de films ou conçoit des installations avec des plasticiens.

Quelques spectacles emblématiques :
– Sturmwetter prépare l’an d’Emil (1999), son premier grand succès.
– Sorry, Do the tour! (2001), première version de la reprise que propose la Comédie de Genève.
– No Paraderan (2004), une pièce qui joue sur le désir et la frustration.
– My Soul is my Visa (2018). Dans sa dernière création, Marco Berrettini réunit cinq interprètes et un piano pour les faire vibrer de manière métaphysique.

more
Le disco / âge conseillé : dès 13 ans / durée : 1h30


Quoi ?

Sorry, do the tour. Again! met en scène un concours marathon de danse disco et s’inspire de façon très libre du film Opening Night de John Cassavetes et du livre Règles pour un parc humain du philosophe allemand Peter Sloterdijk.

 

Pourquoi ?

Qui n’a pas rêvé un jour de devenir le roi ou la reine d’un soir, de revêtir les habits de lumière de la comédie musicale, voire même de danser comme Travolta dans Saturday night fever ? Elève de la Folkwangschulen d’Essen et de la London school of contemporary dance, Marco Berrettini n’attend pas pour réaliser ce rêve. Champion allemand de disco à l’âge de quinze ans, il bifurque vers la France et durant plusieurs années devient l’un des interprètes, narrateur polyglotte, du chorégraphe du swing, Georges Appaix.

Sorry, do the tour. Again! utilise la musique Disco qui a accompagné Marco Berettini toute son adolescence. C’est donc aussi une pièce sur une mémoire collective encore vive, sur le vieillissement et le temps qui passe. La pièce cherche à détourner l’usage de pas de danse populaire (ici la danse disco) pour en faire un objet de représentation, et réactive le débat entre trivialité et sacralité.

 

Comment ça se passe ?

Un abécédaire de titres de disques, hit discos des années 70 et 80, constitue la dramaturgie du spectacle créé collectivement par les dix interprètes participant à l’esprit particulier de ce travail.

Cet inédit concours de danse disco, nimbé d’une douce lumière rose bonbon est un véritable précis d’autodérision. Le défilé incessant des interprètes numérotés, endossant tour à tour, avec une remarquable plasticité de corps toutes sortes de postures sexy liées aux mythes collectifs, nous entraîne peu à peu dans les coulisses de l’exploit.
 

Avec: Marco Berrettini, Jean-Paul Bourel, Natan Bouzy, Bryan Campbell, Ruth Childs, Simon Crettol, Marion Duval, Bruno Faucher, Chiara Gallerini, Milena Keller

 

Thématiques: le disco, la danse, le corps, la concurrence, le désir, l'image de soi, les hauts rêves artistiques de la danse, les conditions de travail et de production, la mémoire collective, le vieillissement, le temps qui passe, l'autre

 

Activités pédagogiques : préparation dans votre classe à la sortie théâtre (quelques jours avant votre venue ou le soir-même 30 min. avant le début du spectacle), rencontre avec l’équipe artistique et discussion à la suite du spectacle (30 min.)

Login ou password incorrect

Vous n’avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous ici

Durée: 1h30
Tarifs : CHF 40.- à CHF 10.-
Âge conseillé: 12+

 

En + :
– Mises en bouche : mardi et vendredi, 30 min avant le début du spectacle
Bord plateau : jeu 19 déc, après la représentation
Fête disco : ven 20 déc, après la représentation

Code promo !

Vous bénéficiez d'un code avantage ? Saisissez-le ici !

Nos cartes multicourses

Voyagez à prix réduit et en toute liberté avec nos cartes multicourses : 4 ou 10 entrées transmissibles pour les spectacles de votre choix !

Avec: Marco Berrettini, Jean-Paul Bourel,  Natan Bouzy, Bryan Campbell, Ruth Childs, Simon Crettol, Marion Duval, Bruno Faucher, Chiara Gallerani, Milena Keller

Direction artistique: Marco Berrettini 

Lumière, scénographie et régie générale : Bruno Faucher 

Administration, diffusion: Tutu production - Pauline Coppée 

Production: *MELK PROD.  Tanzplantation 

Coproduction: Comédie de Genève ; CND – Centre National de la Danse Pantin ; Arsenic - Centre d'art scénique contemporain, Lausanne ; Festival d’Automne à Paris ; Pôle Sud CDCN – Strasbourg, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Île de France 

Soutien: ProHelvetia 

Remerciement: École de danse classique de Genève

Trois Soirées Relax sont proposées pour ce spectacle :
– mardi 17 décembre à 19h30
– mercredi 18 décembre à 19h30
– jeudi 19 décembre à 19h30
 

Un spectacle Relax propose un environnement bienveillant et détendu qui permet à chacun de vivre ses émotions sans craintes, ni contrainte. Ici les codes du spectacle sont plus souples. Ces représentations offrent notamment un cadre accueillant et rassurant aux personnes avec autisme, polyhandicap, handicap mental ou psychique, maladie d’Alzheimer, ainsi qu’aux parents avec de jeunes enfants.