La comédie de Genève

Soulever<br>la politique
31.10 - 05.11.2017
Soulever
la politique
de Denis Guénoun
Spectacles | Accueil
Grande salle
acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 31 octobre 2017 à 19h

Mercredi 01 novembre 2017 à 19h

Jeudi 02 novembre 2017 à 19h

Vendredi 03 novembre 2017 à 20h

Samedi 04 novembre 2017 à 19h

Dimanche 05 novembre 2017 à 17h

Présenté pour la première fois en mars 2017 sous forme de lecture dans l’impressionnant cadre du Panthéon de Paris, Soulever la politique s’inspire des textes du passé pour nous re-familiariser avec l’air des cimes. Des textes du passé mais une pièce d’aujourd’hui, une œuvre originale qui prend le risque magnifique d’une intervention dans le contexte culturel et moral qui est le nôtre, depuis la scène et avec les moyens du théâtre. Rien de partisan ici – si ce n’est dans une prise de parti en faveur d’une noblesse de l’art politique, du souci de la vie commune, contre le consentement à la dégradation.

Si la parole politique ne cherchait plus à « s’abaisser » pour s’adresser à tous, mais à s’élever au contraire ? Si on envisageait la possibilité, non plus de toucher les intérêts et d’attiser les convoitises, mais de parler par idées, aux consciences, au goût de l’ascension? Cela paraît un peu irréaliste aujourd’hui, et pourtant une certaine tradition politique, très ancienne, semble s’être nourrie de cette sorte d’appétit. Thucydide, Sophocle, Bossuet, puis Hugo, Jaurès, Rosa Luxemburg, Malraux, et bien d’autres, ont ainsi voulu cultiver un art oratoire à visée politique, qui s’alimentait de la passion de la hauteur.

Denis Guénoun est un homme de théâtre, écrivain et philosophe français. Depuis les très beaux Qu’est-ce que le temps ? et Artaud-Barrault, qu’on a pu découvrir à la Comédie en 2012 et 2013, il a monté notamment Les Pauvres Gens de Victor Hugo au Festival d'Avignon et Aux corps prochains au Théâtre National de Chaillot et au Théâtre National Populaire de Villeurbanne.

Titulaire d’une maîtrise de sciences politiques, Stanislas Roquette est comédien, metteur en scène et enseignant à Sciences-Po Paris. Acteur, collaborateur artistique et co-concepteur des spectacles de Denis Guénoun, il a récemment mis en scène La Machine de l’homme d’après Molière et Jean Vilar. Il a joué entre autres sous les directions de Jacques Lassalle, Christian Schiaretti, Pauline Masson, Gérald Garutti.

> Ce spectacle fait partie du PASSE POLITICO.

  tarifs

plein tarif : CHF 40.-
AVS, AI, chômeur : CHF 30.-
étudiant : CHF 20.- 

  distribution / production

conception : Stanislas Roquette et Denis Guénoun
texte et mise en scène : Denis Guénoun
avec : Alvie Bitemo, Stanislas Roquette (distribution en cours)
lumière : Geneviève Soubirou

production : Artépo
coproduction : Théâtre de Privas
avec le soutien du Théâtre National de Chaillot

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
vendredi à 20h
dimanche à 17h

acheter abonnés
dates et horaires

Mardi 31 octobre 2017 à 19h

Mercredi 01 novembre 2017 à 19h

Jeudi 02 novembre 2017 à 19h

Vendredi 03 novembre 2017 à 20h

Samedi 04 novembre 2017 à 19h

Dimanche 05 novembre 2017 à 17h

Soulever la politique se décline en deux parties, un prologue rassemblant les textes de Victor Hugo, Jean Jaurès, Rosa Luxembourg et André Malraux dont une lecture s’est tenue au Panthéon en mars 2017 et une action théâtrale faisant l’objet d’une nouvelle écriture de Denis Guénoun qui se déroule en novembre 2017 à la Comédie de Genève.

Le prologue, imaginé comme une enquête, réunit des textes qui ont pour point commun de cultiver un art oratoire à visée politique – même si cet art n’a pas exclusivement recours, dans ses développements, au domaine de la politique – qui s’alimente de la passion de la hauteur. Denis Guénoun nous propose par ce biais de replacer les enjeux du débat politique, débat qui à de nombreux égards s’est fortement abaissé à la simple défense d’intérêts. Rien d’étroitement partisan dans ce projet –si ce n’est par une prise de parti en faveur d’une noblesse de l’art politique, du souci de la vie commune, contre le consentement à sa dégradation.

L’action voudrait tenter de répondre à cette exigence avec une écriture d’aujourd’hui, littéraire et scénique, et risquer une intervention dans le contexte culturel et moral qui est le nôtre, depuis la scène et avec les moyens du théâtre.

À la base de la réflexion, une question que l’on peut formuler ainsi : qu’est-ce qui, dans la politique, résiste à l’abaissement ? Dans le projet, la question est abordée de deux manières : par son contenu (peut-on concevoir une politique efficace qui ne cherche pas à flatter des intérêts, mais à rejoindre une nécessité éthique – comme Churchill à Londres sous les bombes ?), et par sa forme, celle d’une pratique oratoire cherchant, non pas à descendre vers le niveau supposé du bas-peuple, mais à se hausser pour rencontrer l’esprit du peuple dans son désir d’ascension.

........................................................................................................................................................

Dans le cadre de ce spectacle, un colloque sera conjointement organisé par l’UNIL, l’UNIGE et la Comédie du 2 au 4 novembre 2017. Plus d’informations suivront à la rentrée 2017.

La liste des écrits composant Soulever la politique – Prologue :

1. Victor Hugo, Lettre à Lord Palmerston (1854)
Hugo, exilé, écrit au ministre anglais après l’exécution du criminel Tapner.

2. Rosa Luxemburg, Adresse au tribunal de Francfort (1914)
La révolutionnaire polono-allemande est accusée d’agitation antimilitariste.

3. Jean Jaurès, À la jeunesse (1903)
Sur la République, extrait du discours devant les élèves du lycée d’Albi.

4. Rosa Luxemburg, Un Devoir d’honneur (1918)
Article de journal écrit à la sortie de prison, en pleine révolution en Allemagne.

5. André Malraux, Entre ici, Jean Moulin (1964)
Discours prononcé devant le Panthéon pour l’entrée des cendres de Jean Moulin.

6. Rosa Luxemburg, L’oiseau, le ciel et les enfants (1917)
Fragment de lettre de prison, adressée à un ami de cœur.

........................................................................................................................................................

matières : français, grec, histoire, philosophie, sciences politiques

thématiques : le discours politique, l’art oratoire, le débat d’idées, la pensée

en résonance :
– la politique : F(l)ammes, Le Voyage de Dranreb Cholb
– le choix de l’élévation ou de l’enlisement : La Vase

activités pédagogiques : dossier d'accompagnement pédagogique, présentation du spectacle dans la salle de cours, visite du théâtre, rencontre avec le metteur en scène, colloque autour de Denis Guénoun

  tarifs

plein tarif : CHF 40.-
AVS, AI, chômeur : CHF 30.-
étudiant : CHF 20.- 

  distribution / production

conception : Stanislas Roquette et Denis Guénoun
texte et mise en scène : Denis Guénoun
avec : Alvie Bitemo, Stanislas Roquette (distribution en cours)
lumière : Geneviève Soubirou

production : Artépo
coproduction : Théâtre de Privas
avec le soutien du Théâtre National de Chaillot

  infos pratiques

HORAIRES

mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
vendredi à 20h
dimanche à 17h

vous aimerez aussi