Journal

Rêver en rave

11 - 13 nov 2021 | Grande salle | Durée : 1h30

Crowd

Gisèle Vienne

Danse | Accueil | France

FOCUS GISÈLE VIENNE
Possibilité de voir L'Étang avant Crowd les 11, 12, 13 novembre

Une horde de fêtardes et fêtards investit la scène devenue dancefloor d’une rave party au clair de lune. Ce ballet hypnotique puise son étrangeté dans la gestuelle hallucinatoire des danseurs et danseuses qui reproduisent des effets habituellement réservés à la vidéo : ralentis, saccades, GIF.
Cette performance sensorielle et sensuelle, chorégraphiée par Gisèle Vienne, réhabilite la fête au rang d’expérience comparable à celle de rites archaïques ; transe, sacrifices, cérémonies initiatiques. Les quinze interprètes sont autant de personnages dont les histoires, et les sentiments, se trament et se révèlent.

"Une fiction visuelle qui met en jeu nos fantasmes, exacerbés par la musique et la danse.
Une rave party qui va très vite, dansée au ralenti, jubilatoire et virtuose. Une furia de danser, boire, s’enivrer de mouvements. Et tant de micro-histoires, bagarres, jalousies, ruptures, flirts, corps-à-corps, baisers...
Crowd se regarde comme le mirage d’un instant réaliste, transcendé par une maîtrise formelle hypnotique qui ralentit le tempo et accélère les sentiments. Nous avions vu le spectacle de Gisèle Vienne avant. Avant d’oublier ce que c’est que danser et suer avec d’autres au cœur de la nuit. Il se regarde avec d’autant plus de ferveur." NKDM

GISÈLE VIENNE

Formée à la philosophie et à l’art des marionnettes, l’artiste franco-autrichienne compare son travail à un sport de l’extrême. Elle revendique l’intensité, non pas tant de ce qu’elle donne à voir que de ce qu’elle donne à imaginer. Dans ses chorégraphies où pantins et autres poupées donnent accès à des territoires trop sombres pour des acteurs, Gisèle Vienne nous fait dialoguer avec les pulsions les plus abjectes dont est capable l’humain, sans jamais nous emprisonner dans ses abîmes. Comme si révéler la part d’ombre du monde aidait à se souvenir de la lumière. L’univers de l’artiste donne aussi lieu à des expositions de ses films et photographies ou de ses marionnettes. Il est le fruit de collaborations régulières avec l’écrivain étatsunien Dennis Cooper, avec les musiciens Stephen O’Malley et Peter Rehberg, avec l’acteur Jonathan Capdevielle.

Quelques spectacles emblématiques :
Showroomdummies (2001, réécrit en 2009). Un de ses premiers spectacles, entre le vivant et l’artifice, la réalité et le fantasme, inspiré par le roman érotique La Vénus à la fourrure (1870), de Leopold Von Sacher-Masoch, l’histoire d’un homme qui s’éprend d’une statue de Vénus, et rencontre une femme qui en semble la personnification.
Jerk (2008). Dans la continuation d’un travail entamé en 2004 (I Apologize) avec l’écrivain Dennis Cooper, cette pièce pour un comédien manipulateur – Jonathan Capdevielle – met en scène un serial killer qui rejoue avec des poupées et une peluche de panda les meurtres d’adolescents qu’il a perpétrés.
The Ventriloquists Convention (2015). Quoi de plus troublant qu’une réunion de ventriloques ? Gisèle Vienne et Dennis Cooper imaginent l’événement, qui a réellement lieu chaque année dans le Kentucky, tant du côté des marionnettes que de leurs manipulateurs.

more

Infos pratiques

Lieu : Grande salle

Durée : 1h30

Langue : sans parole

Âge conseillé : 12+

Infos Covid :
Conformément aux directives du Conseil fédéral, un certificat Covid, accompagné d'une pièce d'identité, est exigé dès l'âge de 16 ans pour entrer dans le théâtre et assister aux spectacles. Le port du masque est facultatif dès l'entrée dans le bâtiment.
En savoir +

 

 

 

Tarifs

Plein tarif : CHF 40.-
Abo JE SORS ! : CHF 30.-
Tarif réduit : CHF 25.-
AVS, AI, chômage, partenaires, Interreg, jeunes de 20 à 30 ans, adulte avec jeune de - 20 ans, Circulez!
Aux études ou en apprentissage, jeune public de - 20 ans : CHF 12.- 
Aînées et aînés, Carte 20 ans / 20 francs : CHF 10.-

Le paiement par chéquier culture est accepté à nos guichets

Avec Philip Berlin, Marine Chesnais, Sylvain Decloitre, Sophie Demeyer, Vincent Dupuy, Massimo Fusco, Rehin Hollant, Georges Labbat, Oskar Landström, Theo Livesey, Katia Petrowick, Linn Ragnarsson, Jonathan Schatz, Henrietta Wallberg, Tyra Wigg

Conception, chorégraphie et scénographie Gisèle Vienne
Dramaturgie Gisèle Vienne, Dennis Cooper
Lumière Patrick Riou
Son Peter Rehberg, Stephen O’Malley
Costumes Gisèle Vienne en collaboration avec Camille Queval et les interprètes
Assistanat à la mise en scène Anja Röttgerkamp, Nuria Guiu Sagarra
Régie lumière Samuel Dosière 
Régie son Adrien Michel, Mareike Trillhaas 
Régie plateau Antoine Hordé 
Administration Etienne Hunsinger, Giovanna Rua
Production et diffusion Alma Office / Anne-Lise Gobin, Alix Sarrade, Camille Queval, Andrea Kerr Direction technique Richard Pierre 

Production DACM
Coproduction Nanterre-Amandiers - Centre dramatique national, Maillon Théâtre de Strasbourg - Scène européenne, Wiener Festwochen, Le Manège - Scène nationale de Reims, Théâtre national de Bretagne - Rennes, Centre Dramatique National Orléans-Loiret-Centre, La Filature - Scène nationale de Mulhouse, BIT Teatergarasjen - Bergen 
Avec l'aide du CCN2 - Centre Chorégraphique national de Grenoble, CND Centre national de la danse – Pantin

Soutiens structurels de la compagnie, partenaires La compagnie Gisèle Vienne est conventionnée par le ministère de la Culture et de la communication – DRAC Grand Est, la Région Grand Est et la Ville de Strasbourg 

La compagnie reçoit le soutien régulier de l’Institut français pour ses tournées à l’étranger. Gisèle Vienne est artiste associée au CND Centre national de la danse et au Théâtre National de Bretagne 

Remerciements Louise Bentkowski, Dominique Brun, Patric Chiha, Zac Farley, Uta Gebert, Margret Sara Guðjónsdóttir, Isabelle Piechaczyk, Arco Renz, Jean-Paul Vienne et Dorothéa Vienne-Pollak 

http://www.g-v.fr/fr/

Médias
Journal