Journal

Chanter dans le vent glacé

26 - 28 mars 2024 | Grande salle | Durée : 1h15

Dominique A & L'OCG

En coréalisation avec L’Orchestre de Chambre de Genève

Musique | Coproduction | Suisse – France

Première à la Comédie de Genève

Accompagné par L’Orchestre de Chambre de Genève, Dominique A traverse trente années de son répertoire pour le renouveler. Au programme, des titres aussi emblématiques que Le Courage des oiseaux, Immortels ou Au revoir mon amour, mais aussi des perles qu’on a peut-être oubliées et que L’OCG fait vibrer de nouvelles teintes et sonorités.

À l’invitation de la Comédie de Genève, dans un format inédit, Dominique A comme vous ne l’avez jamais entendu.

« Nous avons vu tant de concerts de Dominique A. Parce que ses chansons sont toujours abordées différemment, sur d’autres tempi, avec d’autres instruments. Comme si le temps qui passe ne transformait pas ce qu’il écrit, chante, raconte, mais bien la manière de le faire. On pourrait dire, une interprétation. Il était venu à la Comédie des Philosophes en solo, les oreilles et les cœurs de celles et ceux qui étaient là s’en souviennent. Alors nous lui avons dit, il y aurait un orchestre qui a envie d’autres horizons, une carte blanche sur la liste des titres, l’équipe technique de la Comédie aux manettes de la lumière et du son. Il a dit oui. Nous en rêvions, ce sera sur scène à la Comédie. » NKDM

 

DOMINIQUE A

La haute silhouette de Dominique A plane sur la chanson minimaliste française depuis les années 90. Avec un style bien à lui, il égraine des textes mélancoliques poétisant le quotidien et l’amour sur des mélodies épurées. Le cristal de sa voix, que sa stature de géant rend d’autant plus magique, porte le coup fatal aux cœurs sensibles.

Né en 68 à Provins, Dominique Ané ne conservera de son nom que l’initiale. Fils unique d'un professeur et d'une mère au foyer, il traverse l'adolescence en solitaire et se passionne précocement pour la littérature et la musique. Au début des années 80, il fricote avec le courant punk puis le romantisme ténébreux de la new wave. À dix-sept ans, il monte le groupe John Merrick qui se produit en concert dans la région nantaise et enregistre des 45 tours tourmentés. Dans un style plus léger, il enregistre par la suite quelques titres avec le chanteur Katerine. Il débute sa carrière solo dans les années 90, empruntant un circuit inhabituel qui lui permet de se démarquer.

Quelques dates-clés :

1990 : autoproduit dans l'intimité de son appartement sur un petit studio quatre pistes, son 1er album Un Disque sourd est tiré à 150 exemplaires et exclusivement en vinyles.
1992 : sortie repérée de La Fossette, 1er album officiel, produit par le label nantais Lithium. Il commence alors à monter régulièrement sur scène en solo ou en groupe. L’année suivante, il s’installe à Bruxelles, attiré par l’atmosphère pluvieuse de la capitale belge.
1995 : le titre Le Twenty two Bar le révèle au grand public.
1999 : sortie de l’album Remué, plus austère, sombre et déroutant que les précédents.
2001 : après 10 ans de carrière, sortie de l’album Auguri enregistré au Pays de Galles, auquel succède une tournée de plus d’un an.
2009 : La musique, 8ème album studio, renoue avec la bricole home-made de ses premiers albums. Il laisse guitares et sons acoustiques de côté pour privilégier les synthés, les paroles un peu « kitsch » et le son des années 80. Parallèlement, il écrit pour Calogero et Michel Delpech.
2012 : après 20 ans de carrière, il sort l’album Vers les lueurs enregistré en 6 jours dans un esprit live et publie sous son nom, Dominique Ané, un roman intitulé Y revenir.
2013 : après plus de 20 ans de carrière… il remporte la Victoire du meilleur Interprète masculin de l'année aux Victoires de la Musique.
2016 : sortie de l’album Eléor inspiré par l’esprit de voyage.
2018 : sorties des albums Toute latitude et La fragilité qui révèlent des facettes différentes de cet artiste qui oscille entre maximalisme sonore et intimisme.
2022 : Après le minimaliste Vie étrange, il revient avec le maximaliste Monde réel, un 14ème album très orchestré et collectif, imaginé en complicité avec le producteur Yann Arnaud. La part belle y est laissée au lyrisme de la voix et aux climats acoustiques instrumentaux portés par 5 musiciens complices.

Orchestre de Chambre de Genève

Composé de 37 musiciennes et musiciens, l’orchestre rayonne dans d’innombrables festivals et événements artistiques du bassin lémanique mais aussi à l’échelle l’internationale. En témoignent ses récentes tournées en Chine et au Moyen-Orient. Les prestations de l’orchestre sont diffusées au niveau régional et suisse par Léman Bleu et la RTS, tout comme à l’international par Arte et TV5 Monde.

L’orchestre prolixe offre aujourd’hui plus de 50 concerts annuels. Son répertoire, centré autour de son effectif « Mannheim » idéalement adapté aux compositeurs de la période classique (Haydn, Mozart, Beethoven), s’étend du baroque au XXIe siècle, grâce à la curiosité et à l’aisance des interprètes à voyager entre les époques et les styles. L’orchestre se produit avec des artistes tels que Martha Argerich, Mischa Maisky, Patricia Kopatchinskaja, Gautier Capuçon, Sonya Yoncheva, Maxim Vengerov, Natalie Dessay ou Nemanja Radulović et des chefs invités tels que Gábor Takács-Nagy, Pierre Bleuse, Jean-Jacques Kantorow, Thierry Fischer ou Gergely Madaras. Au-delà de ses concerts de soirée, de ses concerts de musique de chambre et de ses Heures musicales, l'OCG continue à travailler étroitement avec divers partenaires culturels genevois, comme le Concours international d’exécution musicale de Genève, le Conservatoire de musique de Genève, le Grand Théâtre. Il interagit également avec un riche écosystème d’autres acteurs et institutions, du jazz au répertoire lyrique : Opéra de Lausanne, AMR, Haute école de musique de Genève, Contrechamps, Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre, Concours de Genève, Eklekto, ainsi que des chorales et des ensembles vocaux. Outre ses concerts au Bâtiment des Forces Motrices, au Victoria Hall, à l'Espace Fusterie ou au Studio Ansermet, l'OCG s’est, dès la saison 2011-2012, produit dans des lieux plus insolites, comme L’Usine ou L’Aéroport de Genève. Porté par des valeurs humaines fortes, l’orchestre s’engage à travers de projets pédagogiques et des concerts participatifs. Convaincu que la musique doit être accessible au plus grand nombre, il tisse des partenariats féconds avec les acteurs sociaux de la région : Association pour le Bien des Aveugles et malvoyants, Fondation Village Aigues-Vertes pour personnes vivant avec une déficience intellectuelle, banque alimentaire Partage. L'OCG est soutenu par la Ville, le Canton ainsi que par des partenaires privés.

Quelques dates-clés :

1992 : le Collegium Academicum fondé en 1958 par Robert Dunand devient l’Orchestre de Chambre de Genève et la section lyrique du Collegium devient l’Opéra de Chambre de Genève. Lev Markiz, Michael Hofstetter et Patrick Lange en seront d’éminents directeurs durant les dix premières années.
2008 : l’OCG devient une fondation.
2009 : nomination de David Greilsammer au poste de Directeur musical.
2011 : enregistrement d’un nouveau disque pour le label Sony Classical.
2013-2022 : nomination d’Arie van Beek au poste de Directeur artistique et musical.
Depuis la saison 2023-2024 : nomination de Raphaël Merlin au poste de Directeur artistique et musical.

more

Concert accessible aux personnes avec handicap visuel, sans audiodescription
Visite du plateau 1h avant la représentation le mardi 26 mars.
Inscription auprès de notre billetterie par téléphone au +41 22 320 50 01 ou par mail à l'adresse billetterie@comedie.ch

Concert Relax le jeudi 28 mars. + d'infos
Inscription auprès de notre billetterie par téléphone au +41 22 320 50 01 ou par mail à l'adresse billetterie@comedie.ch

Pour toute question concernant l’accessibilité de nos propositions artistiques, contactez Florence Terki par mail à l’adresse fterki@comedie.ch 

Infos pratiques

Lieu Grande salle

Durée 1h15

Langue français

Âge conseillé 12+

Tarifs

Plein tarif CHF 40.-
Abonné·es d'autres théâtres, Personne accompagnant un ou une jeune de moins de 20 ans CHF 32.-
AVS, AI, Chômage, abonné-es Grand Théâtre de Genève CHF 25.-
Corps étudiant ou apprenti,
Jeune de moins de 26 ans CHF 12.-
Groupements des aînés, 20ans20francs CHF 10.-

Le paiement par chéquier culture est accepté à nos guichets.

Profitez des tarifs plus avantageux de l'abonnement Je sors ! et de l'Abo jeune.

Avec Dominique A (chant)
Et les musiciennes et musiciens de L’Orchestre de Chambre de Genève

Texte et musique Dominique Ané
Supervision musicale Yann Arnaud
Arrangements David Euverte
Lumière William Ballerio
Son Benoit Saillet

Coproduction Comédie de Genève, L’Orchestre de Chambre de Genève

Médias