menu

Hommage à Roland Deville

Le scénographe, décorateur et peintre Roland Deville s’est éteint le 1er août à l’âge de 83 ans. L’équipe de la Comédie n’oubliera jamais son incroyable créativité et sa profonde gentillesse, et témoigne à sa femme, ses enfants et ses proches toute sa sympathie. 


Dans les années 60, Roland Deville a enseigné à l’école de décors du Centre dramatique de l’Est à Strasbourg et a dessiné décors et costumes pour une centaine de spectacles en France, en Allemagne et en Belgique. Arrivé en Suisse en 1973, il marque de son empreinte les scènes de Suisse romande (notamment la Comédie de Genève, le Nouveau Théâtre de Poche, le Grand Théâtre de Genève, le Théâtre de Carouge et le Théâtre de Vidy à Lausanne) aux côtés - pour ne citer qu'eux - d'André Steiger, Hervé Loichemol, Jean-Louis Hourdin, Simone Audemars, Martine Paschoud. 

Du 12 au 24 avril 2016, la Comédie a consacré une exposition à Roland Deville pour fêter 54 ans de métier. Au théâtre, il a signé les décors et les costumes de plus de 450 spectacles ! Débordant d'énergie créative, il a réalisé en 2016 à la Comédie la scénographie de trois spectacles majeurs : Voyage au bout de la nuitÉpître aux jeunes acteurs et Le Violon de Rotschild.

Dans ses décors, Roland Deville a développé au fil de sa carrière un concept d’espace unique et synthétique, volontiers ouvert sur d’autres dimensions ou sur le vide. Dans ses recherches picturales, il a entre autres travaillé sur l'exploration des pigments dans sa série Rideaux rouges déchirés.

A lire dans la presse :
Le Temps : Roland Deville, maître du mirage théâtral