menu

28 nov > 06 déc 2019

Pièces de guerre en Suisse

Antoinette Rychner / Maya Bösch

Se demander ce qu'est la Suisse aujourd'hui

Le titre télescope de façon presque comique l’image de la guerre avec celle de la neutralité suisse. Avec une référence avouée à Pièces de guerre de l'écrivain anglais Edward Bond, l’auteure et la metteure en scène, deux Suissesses, racontent la Suisse d'aujourd'hui, son rapport à elle-même, au monde, aux autres, aux changements qui l'agitent, à notre désir de (ne pas) changer, d'être à la fois uniques et ouverts, à nos contradictions et interrogations nationales ou personnelles.

« Nous voulons (faire) parler de l'ici et maintenant. Se demander ce qu'est la Suisse, comment y vivre aujourd’hui, dans une apparente et relative prospérité face aux soubresauts du monde, parfois proches. Nous avons été sensibles et impressionnés par ce texte fleuve et audacieux, qui met en scène notre rapport avec ce pays splendide et contrasté, plein de générosité et de haies de thuya. Comment y vivre et (ne pas) y mourir. Vaste sujet, empoigné avec malice et profondeur dans ce projet dont la drôlerie sous-jacente contraste avec le belliqueux du titre. » NKDM

Maya Bösch

Artiste sur le qui-vive, metteure en scène et curatrice de festivals performatifs, Maya Bösch grandit à Zurich, étudie le théâtre politique dans une université de Philadelphie, se frotte à la mise en scène à New York, Bruxelles, Berlin, Vienne et à Genève, où elle établit sa compagnie – sturmfrei.  Elle développe des créations, des installations, des expériences interdisciplinaires bouleversant les conventions tout en créant des liens avec l’architecture, la danse et les musiques contemporaines. Entre 2006 et 2012, elle a dirigé avec Michèle Pralong le GRÜ/Transthéâtre à Genève, un lieu transformé en laboratoire de théâtre contemporain et performatif.

Quelques spectacles emblématiques :
– Hunger ! Richard III d'après Shakespeare (2005). Maya Bösch voit dans cette pièce un terrain de jeu où texte et acteurs se frottent et s'affrontent en un match ludique et sportif.
– Wet ! de Elfriede Jelinek (2008), un spectacle joué dans une serre par trois comédiennes au lever et au coucher du soleil.
– Quartett de Heiner Müller (2017). L’artiste revisite une des pièces cultes du dramaturge allemand.

Antoinette Rychner

Née en 1979 à Neuchâtel, en Suisse, Antoinette Rychner écrit autant des textes de théâtre que de la prose. Elle a reçu en 1999 le Prix Interrégional Jeunes Auteurs (PIJA) pour sa nouvelle Jour de visite. Certains de ses récits sont mis en onde sur la RTS - Espace 2. Elle a déjà publié deux de ses textes, Intimité Data Storage et Arlette, aux prestigieuses éditions théâtrales des Solitaires Intempestifs qui publient aujourd'hui Pièces de guerre en Suisse. En janvier 2015, son premier roman Le Prix est paru aux Editions Buchet/Chastel et a remporté le Prix Dentan 2015 et le Prix suisse de littérature 2016.

more
Montage d'extraits du spectacle réalisé spécialement le Secondaire II Dossier pédagogique - Pièces de guerre en Suisse
La montée des populismes en Suisse / âge conseillé : dès 16 ans / durée : en création


Quoi ?

Les deux artistes suisses, la metteure en scène Maya Bösch et l’auteure Antoinette Rychner s’intéressent aux effets d’affrontement entre les mots « guerre » et « Suisse » mis l’un à côté de l’autre. De là découle les thématiques de la pièce. Trois actes pour évoquer l’UDC et l’extrême droite, la peur des migrants et le consumérisme ; thèmes appréhendés autour des représentations de la violence dans l’esprit des Suisses qui n’ont pas ou peu connu de conflits armés.

 

Pourquoi ?

Ce qui préoccupe les artistes est d’explorer cette complexité et ces contradictions, mais aussi d’aborder les conséquences : la production du caché, du secret, du refoulé et de la honte, de la culpabilité, de la peur et du mensonge.

S’appropriant la trilogie du même nom d’Edward Bond de manière plus intime, féminine et contemporaine, l’auteure chercher à travailler sur les contrastes, les controverses et les malaises et questionne la possibilité d’un sentiment de légitimité lorsqu’un peuple jouit d’une relative prospérité, de paix sociale et de pouvoir d’achat, tout en ayant connaissance de l’état déclinant du monde environnant. Elle traque les citoyen-e-s, les monstres et les fantômes suisses, pour comprendre les origines et les conditions du mal dans le monde. En résumé, il s’agit d’explorer la complexité de l’être humain, comme dans une tragédie grecque qui serait axée autour de la question de la capacité et le désir des êtres humains dans une Europe en ruines à l’aube du 20ème siècle.

 

Comment ça se passe ?

La conscience des spectateurs est mise à l’épreuve, secouée, touchée ou réveillée au travers de différents fragments, agissant parfois comme des « sketches » ou leçons particulières, afin notamment de montrer comment devenir de meilleures personnes. L’intrigue survient avant tout dans la confrontation de deux ou plusieurs personnages ou figures plutôt banals, qui reviennent au fur et à mesure de la pièce. Les points de vue opposés sont créés afin de pouvoir les affronter les uns contre les autres.
 

Avec: Barbara Baker, Guillaume Druez, Lola Giouse, Fred Jacot-Guillarmod, Laurent Sauvage

 

Thématiques: la peur, l'immigration, l’extrême droite, la violence organisée, les lois, les mensonges, les hypocrisies et les secrets, la culpabilité, le consumérisme, la peine de mort, l'autre

 

Activités pédagogiques: préparation dans votre classe à la sortie théâtre (quelques jours avant votre venue ou le soir-même 30 min. avant le début du spectacle), rencontre avec l’équipe artistique, discussion à la suite du spectacle (30 min.) et répétition ouverte

Login ou password incorrect

Vous n’avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous ici

Durée : 2h15
Tarifs : CHF 40.- à CHF 10.-
Âge conseillé : 16 +

 

En + :
Mises en bouche : les mardis, vendredis et samedis, 30 min avant le début du spectacle
Bord plateau : jeu 5 déc, après la représentation
– Samedi à tout prix : 30 nov 18h
En vente uniquement au guichet le jour même dès 12h. Placement libre dans la salle.

Code promo !

Vous bénéficiez d'un code avantage ? Saisissez-le ici !

Nos cartes multicourses

Voyagez à prix réduit et en toute liberté avec nos cartes multicourses : 4 ou 10 entrées transmissibles pour les spectacles de votre choix !

Avec: Barbara BAKER, Olivia CSIKY TRNKA, Guillaume DRUEZ, Lola GIOUSE, Fred JACOT- GUILLARMOD, Laurent SAUVAGE, Valerio SCAMUFFA

Conception et mise en scène : Maya BÖSCH
Assistanat mise en scène : Bérénice FISCHER
Scénographie : Thibault VANCRAENENBROECK
Costumes : Gwendoline BOUGET
Lumière : Victor ROY
Son : Rudy DECELIÈRE
Masques : Nagi GIANNI
Régie Générale : Léo MARUSSICH
Régie lumière : Gautier TEUSCHER
Régie vidéo : Bérénice FISCHER
Régie Son : Léo MARUSSICH
Sérigraphie : Christian HUMBERT-DROZ
Entraînement : Dominique FALQUET
Photographie : Laura SPOZIO
Administration : Anna LADEIRA
Stagiaires : Maïa BLONDEAU, Lauriane JAOUAN

Production: Compagnie sturmfrei 

Coproduction: sturmfrei en coproduction avec la Comédie de Genève et le Théâtre de Vidy-
Lausanne.

Soutiens: avec l’aide de Loterie Romande, Fondation Ernst Göhner, SIS, République et Canton de Genève, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Corodis, la Fondation Jan Michalski et le soutien du Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittent.e.s genevois.e.s (FEEIG).

La Compagnie sturmfrei a reçu en 2018 le soutien à la commande d’écriture dramatique du Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA). La Compagnie remercie Bibliothèque et archives publiques du CICR, Troisième bureau collectif artistique et la MC2 : Grenoble pour la résidence d’écriture en vue du texte, ainsi que le Centre National du Livre pour la bourse de résidence, Centre Culturel Suisse à Paris, Théâtre Ouvert, Panta Théâtre, CDN de Normandie, ainsi que les élèves du Master 2017 Arts2, Académie Royal à Mons.

http://www.ciesturmfrei.ch/