menu

19 fév > 08 mars 2020

Dom Juan

Molière / Les Fondateurs

Réviser ses classiques avec Molière 2/2

La compagnie Les Fondateurs s’empare des classiques et vous propose deux pièces de Molière à la Comédie : Dom Juan et Tartuffe. On les connaît pour leur approche très « arte povera » de la scène, réalisant à vue des décors avec des bouts de ficelle et de carton. Et cette approche sied à Molière, dont ils montent les textes dans leur intégralité.


Faut-il présenter Dom Juan ? Ce séducteur qui défie Dieu dans un monde d'hommes où les femmes trouvent des stratégies inattendues pour exister.
 

Les deux pièces seront jouées à la suite durant deux soirées spéciales, le sam 29 fév et le dim 8 mars à 16h.

« Deux Molière, coup sur coup. Nous relisons nos classiques avec les Fondateurs, à la fois respectueux du texte et totalement libres. Nous avons vu Dom Juan, une sorte de «  road-movie théâtral  », disent-ils. Nous avons aimé leur lecture innovante et drôle de la pièce, qu’ ils traitent avec leur esprit, leur vision de l’espace, leur approche singulière des personnages. Nous leur avons demandé de poursuivre ce projet avec un autre texte classique. Ils ont choisi Tartuffe. Nous leur avons proposé de jouer en alternance, et même parfois les deux pièces le même jour. Ils ont dit oui. Et même oui !!! » NKDM

Cie LES FONDATEURS - ZOÉ CADOTSCH ET JULIEN BASLER

Le metteur en scène Julien Basler et la scénographe Zoé Cadotsch fondent en 2009 la compagnie Les Fondateurs avec l'idée d'intégrer la construction de l'espace dans la représentation. En collaboration avec une équipe fidèle d’interprètes, ils développent une méthode d’improvisation permettant aux acteurs de bâtir la scénographie, les mouvements et les dialogues du spectacle d’un seul et même geste, le tout en live. La construction du décor devient dès lors l’axe dramaturgique de la série intitulée Les Fondateurs qu'ils déclinent au fil des saisons, introduisant à chaque projet de nouveaux matériaux et de nouveaux codes. 

Quelques spectacles emblématiques :
– Les fondateurs (2009). Au Théâtre de l'Usine à Genève, trois personnes construisent une scénographie à l’aide de troncs, de branches et de cordes.
– Les fondateurs et le dragon magique (2012). Avec du papier journal et du scotch, six acteurs doivent fabriquer le décor d’une fête.
– Les fondateurs se marient (2013), une rencontre avec la 2b company de François Gremaud, toujours en improvisation. 
– Les fondateurs font du théâtre (2013). La scénographie qui se construit à vue utilise ici des objets chargés de signification et d’histoire. 

more
Mettre en scène un classique aujourd'hui  / âge conseillé : dès 14 ans / durées: Tartuffe : en création, et Dom Juan: 1h50


La Cie des Fondateurs a comme terrain de jeu privilégié l’improvisation et la construction scénographique. Leur recherche de nouvelles possibilités scéniques est passée par onze créations, de l'installation extérieure à la performance musicale, de pièces très dialoguées à d'autres quasi muettes.

Leur projet Dom Juan est en apparence un travail tout à fait éloigné de leur pratique car ils passent de l'installation théâtrale contemporaine au texte classique. Mais pour eux, il s'agit du même geste. À la demande des codirecteurs de la Comédie Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer, ils ont accepté de poursuivre leur projet avec Tartuffe. Pour chaque pièce, avec leur approche singulière des personnages et leur vision de l’espace, ils se confrontent volontairement à de nouvelles contraintes pour toujours mieux découvrir l'essence de leur propre travail. Comment lancer un pont entre création contemporaine et théâtre classique pour aboutir à un acte scénique actuel ? Voilà l’un des défis qu’ils sont impatients de relever.

 

Quoi ?

Dom Juan, seigneur libertin, a abandonné sa dernière épouse Elvire et multiplie les conquêtes amoureuses et les irrespects. Dans le tombeau d’un Commandeur qu’il avait tué en duel, il se moque de lui en invitant sa statue à dîner. De retour chez lui, il voit défiler un créancier, son père, Elvire et la statue du Commandeur. Tous l’invitent à revenir dans le droit chemin, ce à quoi il répond avec une attitude hypocrite. La justice divine aura ensuite raison de lui.

Tartuffe: Orgon, époux de la jeune Elmire, a deux enfants d'un premier mariage, Damis et Marianne. Orgon et sa mère, Mme Pernelle, se sont entichés d'un certain Tartuffe, dont ils révèrent la dévotion. Au contraire, Marianne, Elmire et son frère Cléante voient en lui un hypocrite. Alors qu'elle aime Valère, Marianne est promise par son père à Tartuffe. Celui-ci se trahit en faisant une déclaration à Elmire, ignorant que Damis l'entend. Mais Orgon refuse de croire son fils et le chasse. Son aveuglement va jusqu'à faire une donation de ses biens à Tartuffe. Quand l'imposteur réitère ses avances à Elmire, il est trop tard pour le chasser.

 

Pourquoi ?

Quand il a été question pour Les Fondateurs de monter un classique, le choix de Molière a été une évidence. D'abord, car l'auteur excelle dans le mariage du fond et de la forme et a l'art de rythmer le texte. Puis, la construction de la pièce leur a plu: elle est créée comme un road-movie théâtral; il n'y a pas une situation qui se déroule uniquement dans un seul lieu. Ensuite, parce que les œuvres de Molière offrent de nombreuses possibilités de jeux physiques (particulièrement dans Dom Juan) et de liberté scénique. Le corps dans l'espace est central dans la recherche des Fondateurs et le personnage de Sganarelle est un bon exemple pour eux: le langage aussi bien que le travail physique peut être développé chez lui. Finalement, la pièce propose différents styles, des moments comiques mais également tragiques, permettant ainsi d'aborder plusieurs textures de jeu.

 

Comment ça se passe ?

La construction scénographique et le travail de l'acteur est essentiel dans le travail des Fondateurs. L'acteur doit rester créateur. Il dit en effet un texte mais doit aussi être partie prenante de la mise en scène. Cette dernière doit venir de lui et rester mobile au fil des soirs. C'est l'acteur qui décide, sur le moment, comment se placer dans l'espace et comment dire ses répliques. Les Fondateurs ont d'ailleurs développé leur propre méthode de jeu en improvisation.

 

Avec: Mélanie Foulon, François Herpeux, Aurélie Pitrat, Aline Papin; et aussi Claire Deutsch et David Gobet (dans Tartuffe)

 

Thématiques Dom Juan : l’impiété, la transgression, la séduction, le libertinage, l’hypocrisie, la méchanceté, la surprise, le mouvement, la satire, la comédie, la liberté et l'enfermement

 

Thématiques Tartuffe : l’hypocrisie, la religion, le fanatisme, la crédulité, la critique sociale, la royauté, le mariage forcé, la comédie, la vérité et le mensonge

 

Activités pédagogiques: préparation dans votre classe à la sortie théâtre (quelques jours avant votre venue ou le soir-même 30 min. avant le début du spectacle), rencontre avec l’équipe artistique, discussion à la suite du spectacle (30 min.), atelier jeu avec les comédien-n-es du spectacle et répétition ouverte

Login ou password incorrect

Vous n’avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous ici

Durée : 1h50
Tarifs : CHF 40.- à CHF 10.-
Âge conseillé : 12+

 

En + :
 Mises en bouche : les vendredis et samedis, 30 min avant le début du spectacle
– Samedi à tout prix : 29 fév 16h
En vente uniquement au guichet le jour même dès 12h. Placement libre dans la salle.

Code promo !

Vous bénéficiez d'un code avantage ? Saisissez-le ici !

Nos cartes multicourses

Voyagez à prix réduit et en toute liberté avec nos cartes multicourses : 4 ou 10 entrées transmissibles pour les spectacles de votre choix !

Avec: Mélanie Foulon, François Herpeux, Aline Papin, Aurélie Pitrat

Conception : Les Fondateurs, Zoé Cadotsch et Julien Basler 

Mise en scène: Julien Basler 

Scénographie : Zoé Cadotsch 

Costumes : Barbara Schlittler 

Construction: Augustin Mercier, David Châtel 

Production: Comédie de Genève 

Coproduction: Les Fondateurs 


Spectacle créé en 2018 au Théâtre Pitoëff, Genève


http://www.lesfondateurs.ch/

Ce spectacle est accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes : une audiodescription du spectacle est proposée par l'association Dire Pour Voir lors des représentations du vendredi 6 mars à 20h et du dimanche 8 mars à 16h. Pour bénéficier gratuitement de ce service, merci de vous inscrire auprès de notre billetterie au + 41 22 320 50 01 ou à billetterie@comedie.ch
 

Une visite tactile du plateau est également proposée 1 heure avant le début de ces deux représentations audiodécrites (durée de la visite : 30 min).
Inscriptions à l'adresse : info@direpourvoir.ch