Journal

aux Cinémas du Grütli

05 mars 2024 — 18:30 | Cinémas du Grütli

Welfare

Film documentaire de Frederick Wiseman

Projection de film

Avant d'être un spectacle mis en scène par Julie Deliquet, Welfare est d'abord un film réalisé en 1973 par Frederick Wiseman, cinéaste américain de renom et maître du film documentaire, qui a reçu un Oscar d'honneur et un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière.

Frederick Wiseman est l'un des premiers réalisateurs à filmer des endroits tels que les hôpitaux, les prisons, les tribunaux, mais aussi les espaces publics comme les zoos, les théâtres et les musées. Ses films, constitués de longs plans-séquence, saisissent des personnes sur le vif, généralement sans voix off. Wiseman concentre ensuite l'essentiel de son travail au montage, qui permet de donner un rythme particulier, de créer des échos et suggérer des parallèles entre les différentes trajectoires des personnes filmées.

Le documentaire Welfare, tourné dans un centre d'aide sociale à New York, croise les destins de femmes et d'hommes aux vies cabossées. Le film laisse entrevoir la complexité du système de sécurité sociale américain et la diversité des problèmes qui le constituent : logement, chômage, divorce, problèmes médicaux et psychiatriques, enfants abandonnés et maltraités.

En amont des représentations de Welfare à la Comédie de Genève, le film documentaire sera projeté aux Cinémas du Grütli le mardi 5 mars à 18h30, en présence de la metteuse en scène Julie Deliquet, qui dira son amour pour ce film, les raisons de son adaptation au théâtre, l’importance de Wiseman pour les artistes d’aujourd’hui.

FREDERICK WISEMAN

Depuis le milieu des années 60, le réalisateur américain explore l’identité plurielle des États-Unis et de ses institutions. En baladant sa caméra dans les écoles, les prisons, les supermarchés, les hôpitaux, les commissariats, il dresse un portrait social critique et scrute comment la violence s’immisce dans les rapports humains, notamment à travers la thématique de la guerre et des conflits familiaux. Pour Wiseman, le documentaire est une façon de regarder le monde. « J’aime regarder les gens et réfléchir à ce que je vois. Tout est fiction dans le documentaire. Je suis un auteur de forme. Quand j’ai trouvé la forme, le film est fini ». Ouvert aux surprises que réserve le réel, il ne fige jamais son sujet avant le montage. Il n’utilise d'ailleurs ni commentaire ni voix-off et privilégie les temps longs et les plans-séquences. Nombre de ses travaux sont diffusés en Europe, notamment Near Death, un documentaire sur le service de soins intensifs dans un hôpital de Boston. Dès 1980, il travaille beaucoup à l'étranger. À Paris, il ausculte successivement les coulisses de la Comédie-Française (1996), de l'Opéra (2008), du Crazy-Horse (2010). Wiseman a remporté un Oscar d’honneur et un Lion d’Or pour récompenser l’ensemble de sa carrière.

Quelques dates-clés :
1966 : avec des amis il fonde une association d'aide sociale, l'Organisation for Social and Technical Innovation (OSTI) dont l'activité se prolongera jusqu'en 1973.
1967 : son premier documentaire Titicut Follies porte un regard critique sur un hôpital pour aliénés criminels.
1973 : réalisation du documentaire Welfare.
Années 80 : il traite de l'influence de la société de consommation américaine dans le monde avec Model (1980) et The Store (1983).
1987 : réalisation du documentaire Missile.
2001 : réalisation du documentaire Domestic Violence.
2002 : réalisation de son premier film de fiction, La Dernière Lettre. Monologue inspiré du roman Vie et destin de Vassili Grossman, à partir d’une lettre écrite en 1941 à son fils par une mère juive vivant dans un ghetto en Ukraine.
2011 : réalisation du documentaire Boxing Gym.
2022 :  il revient à la fiction avec Un couple, monologue inspiré des Mémoires de Sophie Tolstoï et de sa correspondance avec son époux, le romancier russe Léon Tolstoï.

more

         

Infos pratiques

Lieu Cinémas du Grütli
(rue du Général-Dufour 16, 1204 Genève)

Date Mardi 5 mars 2024

Horaire 18h30

Durée environ 2h30

Langue anglais sous-titré en français

Tarifs

Billetterie des Cinémas du Grütli