Journal

Chercher ce qui est juste

30 sept - 13 oct 2021 | Grande salle | Durée : 1h50

Entre chien et loup

Christiane Jatahy

Théâtre | Production Comédie | Suisse | Brésil

D’après Dogville de Lars von Trier 

Christiane Jatahy, dont on a vu le saisissant What if they went to Moscow en 2018, revient à la Comédie avec une variation autour de Dogville de Lars von Trier. La jeune Graça fuit un pays où le fascisme rampe, un pays qui ressemble furieusement au Brésil du président Bolsonaro. Arrivée dans une petite communauté, tous des gens « bien », l’intruse polarise rapidement les désirs, jalousies et frustrations du groupe et chacun devient le rouage complice d’un engrenage malsain. Si la metteure en scène brésilienne brouille toujours les frontières – entre la réalité et la fiction, entre le théâtre et le cinéma –, elle opère ici un tour d’écrou supplémentaire : les personnages mènent une expérience qu’ils vont filmer en s’inspirant de Dogville, le film même dont ils sont les personnages.

"Nous nous languissions de retrouver cette manière si unique de filmer pour le théâtre et d’être sur scène avec la caméra. Comme toujours, Christiane Jatahy se demande comment changer, mais vraiment. Nous, le monde qui nous entoure, et nos regards sur tout cela. Le sien, porté sur les très humains protagonistes de ce « Dogville remix », se veut acéré et bienveillant, comme sa manière de travailler en répétitions, douce et affûtée." NKDM

CHRISTIANE JATAHY

Christiane Jatahy, metteure en scène et cinéaste brésilienne à la renommée internationale, invente depuis plusieurs années un langage scénique, à mi-chemin entre le théâtre et le cinéma, un langage qui n'appartient qu'à elle. Avec sa compagnie Vértice de Teatro, elle imagine des dispositifs originaux, chaque fois différents, pour explorer, spectacle après spectacle, de nouvelles frontières, de nouvelles limites, de nouveaux points de convergence et de réfraction entre la réalité et la fiction, entre l'acteur et son personnage, entre la scène et l'écran.

Quelques spectacles emblématiques :
–  Julia d'après August Strindberg (2011). Cette Mademoiselle Julie mêle théâtre et cinéma pour refléter la haine qui envenime les rapports de classe dans le Brésil aujourd’hui.

What if They Went to Moscow? d'après Les Trois Sœurs de Tchekhov (2014). D’un côté la représentation théâtrale, de l’autre un film tourné et monté en direct à partir de ce qui est joué sur scène. Les spectateurs vivent chaque version l’une après l’autre.

La Règle du jeu d'après Jean Renoir (2017). Les personnages du film réajustés aux réalités du XXIe siècle pour ce spectacle entré au répertoire de la Comédie-Française.

Ithaque – Notre Odyssée I (2018) et Le présent qui déborde – Notre Odyssée II (2019) une relecture d’Homère pour dire les fractures et les exils de notre temps.

LARS VON TRIER

Son cinéma mêle le sublime à d’incommensurables pénombres. Il donne à voir sans beaucoup de répit ni d’espoir les chaos et les perversités de notre humanité, ses errances entre le bien et la morale. Né en 1956 à Copenhague, scénariste, réalisateur et producteur, il est, avec Thomas Vinterberg, l’auteur du Dogme95, ce manifeste présenté alors comme un vœu de chasteté face à un cinéma jugé formaté et illusionniste. Mais l’imaginaire du réalisateur, qui puise volontiers sa verve dans d’autres arts, des chansons de Bowie à la peinture de Jérôme Bosch, ne se fige dans aucun dogmatisme.

Quelques films-clés :
- Breaking the Waves (1996), Grand Prix du Festival de Cannes. Ou la prostitution présentée comme acte d’amour ultime.

- Dancer in the Dark (2000), avec Björk, Palme d’or au Festival de Cannes. Le thème du sacrifice féminin encore, et une attaque contre la peine de mort.

- Dogville (2003), avec Nicole Kidman. Un décor minimal, théâtral, pour dire l’abjection où tombe un village minier quand une fugitive y cherche refuge.

- Melancholia (2011), avec Charlotte Gainsbourg. L’intime et le cosmique. La mélancolie d’une femme mise en lien avec l’approche d’une planète qui met en danger la Terre.

- The House that Jack Built (2018). Les souvenirs d’un tueur qui expérimente sans cesse plutôt qu’il ne fait série.

more
Login ou password incorrect

Vous n’avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous ici

Infos pratiques

Lieu : Grande salle

Durée : 1h50

Langue : français et portugais / surtitré en français

Âge conseillé : 15+

Infos Covid :
Conformément aux directives du Conseil fédéral, un certificat Covid, accompagné d'une pièce d'identité, est exigé dès l'âge de 16 ans pour entrer dans le théâtre et assister aux spectacles. Le port du masque est facultatif dès l'entrée dans le bâtiment.
En savoir +

Tarifs

Plein tarif : CHF 40.-
Abo JE SORS ! : CHF 30.-
Tarif réduit : CHF 25.-
AVS, AI, chômage, partenaires, Interreg, jeunes de 20 à 30 ans, adulte avec jeune de - 20 ans, Circulez!
Aux études ou en apprentissage, jeune public de - 20 ans : CHF 12.- 
Aînées et aînés, Carte 20 ans / 20 francs : CHF 10.-

Le paiement par chéquier culture est accepté à nos guichets

PONT DES ARTS

Mises en bouche : jeudi 30 septembre, vendredi 1er et vendredi 8 octobre

Masterclass théâtre-cinéma : masterclass sur le montage avec Christiane Jatahy et l'équipe artistique, samedi 2 octobre à 11h

Samedi à tout prix : samedi 2 octobre à 18h
– Prix libre de CHF 5.- à CHF 50.-
– En vente uniquement au guichet le jour même dès 12h.
– Placement libre dans la salle.

Bord plateau : le jeudi 7 octobre, après la représentation

Avec Véronique Alain, Julia Bernat, Élodie Bordas, Paulo Camacho, Azelyne Cartigny, Philippe Duclos, Vincent Fontannaz, Viviane Pavillon, Matthieu Sampeur, Valerio Scamuffa
Avec la participation de Harry Blättler Bordas

D’après le film Dogville de Lars von Trier
Adaptation, mise en scène et réalisation filmique Christiane Jatahy
Collaboration artistique, scénographie et lumières Thomas Walgrave
Direction de la photographie Paulo Camacho
Musique Vitor Araujo
Costumes Anna Van Brée
Système vidéo Julio Parente et Charlélie Chauvel
Son Jean Keraudren
Collaboration et assistanat Henrique Mariano
Assistanat à la mise en scène Stella Rabello
Fabrication décor Ateliers de la Comédie de Genève

Remerciements Martine Bornoz, Adèle Lista, Arthur Lista

Production Comédie de Genève
Coproduction Odéon-Théâtre de l'Europe - Paris, Piccolo Teatro di Milano-Teatro d’Europa, Théâtre national de Bretagne - Rennes, Maillon Théâtre de Strasbourg - Scène européenne

Lars Von Trier est représenté en Europe francophone par Marie Cécile Renauld, MCR Agence Littéraire en accord avec Nordiska ApS.
Christiane Jatahy est artiste associée à l’Odéon-Théâtre de l’Europe - Paris, au CENTQUATRE-PARIS, au Schauspielhaus Zürich, au ArtsEmerson - Boston et au Piccolo Teatro di Milano.

« Du grand art », Le Courrier

« Entre chien et loup secoue », Le Temps

« Une mise en abyme virtuose », Libération

« Spectacle bouleversant et très interpellant », Lalibre.be

« The ensemble cast is perfect, creating a terrible sense of collective responsibility for individual suffering. It is a piece of high artistic maturity. » The Guardian

Médias
Journal