Journal

Hériter de tout

17 - 29 jan 2023 | Salle Modulable | Durée : 1h40

Jouer son rôle

JEAN-YVES RUF / Texte de Jérôme Richer

Production Comédie | Théâtre | Suisse

Première à la Comédie de Genève

Devant le cercueil de leur père, deux frères se retrouvent et règlent leurs différends. L’un, dans les pas du père, a fait fortune dans le commerce de matières premières ; l’autre s’est détourné de l’héritage familial pour s’investir dans l’écologie et la défense des droits humains. Au-delà des oppositions politiques, les liens familiaux – ici resserrés comme une corde au cou – sont au cœur de cette joute oratoire.

Sur le plateau, Thibaut Evrard et David Gobet s’affrontent en un combat singulier. Il est temps de déjouer les rôles assignés. Quant au défunt père, du fin fond de son cercueil, il arbitre la partie.

« Au commencement de ce projet, il y a le texte de Jérôme Richer. Il nous a envoyé la pièce, et nous avons eu envie de la (faire) jouer. Jean-Yves Ruf, excellent "marieur" entre texte et interprètes, a accepté de se plonger dans cette histoire. Avec deux acteurs aptes à cet âpre combat entre frères. Il y a beaucoup de frères dans notre saison, d’ailleurs. Pas toujours si fraternels. Ces deux-là promettent des échanges acérés. » NKDM

JEAN-YVES RUF

Metteur en scène transfrontalier, hyperactif en France et en Suisse, Jean-Yves Ruf fouille tous azimuts pour débusquer la matière qui inspire son geste théâtral. Amoureux de la poésie et des acteurs singuliers, il se distingue par son aptitude à faire jeu de tout bois. Récemment, il a mis en scène Roland Vouilloz dans Le Bizarre de Fabrice Melquiot. Il a interprété et mis en scène J’ai saigné de Blaise Cendrars. Il écrit et met en scène Il va où le blanc de la neige quand elle fond ?, co-met en scène avec Lilo Baur En se couchant il a raté son lit d’après Daniil Harms, et Les fils prodigues de O’Neill. Avec Jachère, il expérimente un théâtre où les corps prennent le dessus sur les mots.

Formé à l’École supérieure d'art dramatique du Théâtre National de Strasbourg où il côtoie Krystian Lupa et Claude Régy, il est également comédien et a notamment joué pour Jean-Louis Martinelli, Eric Vigner, Jean-Claude Berutti, Émilie Charriot, Richard Brunel, Jean-Christophe Cochard. 

Pédagogue, il enseigne au sein d’écoles supérieures (La Manufacture de Lausanne, le CNSAD de Paris, l’école du TNS de Strasbourg, l’éstba-Bordeaux, la Westerdals Oslo School of Arts-Norvège) et a dirigé La Manufacture de janvier 2007 à décembre 2010. Depuis 2011 il travaille avec les Chantiers Nomades, structure de recherche et de formation continue, en tant que programmateur et conseiller pédagogique.  

JÉRÔME RICHER

Avant d’entamer sa vie théâtrale, Jérôme Richer a étudié le droit et travaillé comme éducateur spécialisé. Il continue à animer régulièrement des ateliers d'écriture, en particulier pour la Haute École de Travail Social (HETS) à Genève.  

Il est aujourd’hui un auteur et metteur en scène très présent sur les scènes romandes. 

Avec la Compagnie des Ombres qu’il fonde en 2005, il écrit et met en scène La Ville et les ombres en 2008 sur l’évacuation du squat Rhino à Genève, Je me méfie de l'homme occidental (encore plus quand il est de gauche) en 2011 sur la bonne conscience occidentale, Tout ira bien en 2015 sur « nous » et les Roms, La Violence de nos rêves en 2017 sur Ulrike Meinhof et la violence révolutionnaire, Si les pauvres n’existaient pas, faudrait les inventer en 2019 sur la pauvreté en Suisse. 

Lauréat de la bourse littéraire de Pro Helvetia et de la bourse culturelle de la Fondation Leenaards, il a également reçu le prix de la Société suisse des auteurs (SSA) à l'écriture théâtrale (Naissance de la Violence en 2006, Écorces en 2008, Défaut de fabrication en 2012). En 2021, il reçoit la bourse d’auteur confirmé du Canton de Genève pour Devenir viande

Ses textes ont été mis en scène ou en lecture en Suisse, en France, en Belgique, au Luxembourg, au Québec, en Allemagne, aux États-Unis et en Guinée. Ils sont publiés aux éditions Espaces 34, Bernard Campiche et Alna et sont traduits en anglais et en allemand. 

more
Fiche spectacle - Jouer son rôle

Télécharger la fiche du spectacle en PDF

Âge conseillé : dès 16 ans / Secondaire II
Durée : environ 1h40 (en création)

Infos pratiques

Lieu Salle modulable

Durée 1h40

Langue français

Âge conseillé 14+

Tarifs

Plein tarif CHF 40.-
Abonné·es d'autres théâtres, Personne accompagnant un ou une jeune de moins de 20 ans CHF 32.-
AVS, AI, Chômage, abonné·es Grand Théâtre de Genève CHF 25.-
Jeune de moins de 25 ans CHF 20.-
Corps étudiant ou apprenti CHF 12.-
Clubs aînés, Carte 20ans20francs 
CHF 10.-

Le paiement par chéquier culture est accepté à nos guichets

Profitez des tarifs plus avantageux de notre abo Je sors !

PONT DES ARTS

Mises en bouche le mardi 17, le vendredi 20 et le vendredi 27 janvier

Bord plateau le jeudi 19 janvier, après la représentation

Avec Thibaut Evrard, David Gobet

Texte Jérôme Richer
Mise en scène Jean-Yves Ruf
Scénographie Fanny Courvoisier
Lumière Christian Dubet
Son Olga Kokcharova
Costumes Maria Muscalu
Assistanat à la mise en scène Maria Da Silva
Réalisation décor Ateliers de la Comédie de Genève

Production Comédie de Genève, Cie L’Oiseau à Ressort

Conseillé aux personnes avec un handicap visuel :

visite du plateau le jeudi 19 janvier, 1h avant le spectacle

Inscription auprès de notre billetterie au +41 22 320 50 01.