menu

04 > 09 déc 2018

Ludovic Chazaud

Sara – Mon Histoire Vraie (1)

Cie Jeanne Föhn

Ce qui nous a d’abord frappés, et plu, et émus, c’est l’écriture. Nous suivons le travail de Ludovic Chazaud depuis ses débuts. Et là, devant nous, un écrivain. De papier et de plateau. Qui réussit à raconter une histoire qui est absolument la sienne et totalement inventée, on ne sait pas. Ce qui pourrait être la définition d’une autofiction. Une histoire où l’auteur mène une drôle et ambiguë enquête dans son passé, en retrouvant vingt ans après son amour d’adolescence, mêlé comme lui à une sale histoire.

Comme lui, elle a aujourd’hui des enfants et se souvient. Ils se souviennent ensemble et reconstituent le passé. Les tours de cour d’école main dans la main (ce qui était à leurs yeux et à ceux des autres la preuve irréfutable de leur amour), les vacances communes, et même l’oubli de ce qu’on ne peut oublier. Une histoire vraie, en apparence. Un talent pour de vrai.

In this autofiction, the author investigates his past, meets his childhood love again, twenty years later. Together they remember. Circling the school’s playground hand in hand, the joint holidays, and even the forgetting of what we cannot forget…

Biographie brève

Ludovic Chazaud
Né en 1983 à Lyon, Ludovic Chazaud est un comédien et metteur en scène, directeur artistique de la Cie Jeanne Föhn.

« Ludovic Chazaud est travaillé depuis longtemps par la question du récit : par la difficulté à raconter, à comprendre, à transmettre. A cet égard, Sara est dans la lignée de ses recherches – pleines de finesse et de perversité – sur le tissage de la narration et du jeu. Après avoir pétri la matière romanesque de Walser, Gabilly, Dagermann, il s’empare (dit-il) de ses propres souvenirs d’enfance et d’adolescence. » Danielle Chaperon 

Quelques dates-clés :
2006-2009 : Formation à la Manufacture, Haute école des arts de la scène
2009 : Fonde la Cie Jeanne Föhn. Mises en scène : L’Étang de R. Walser (2009), L’Orestie cadavre exquis (2010), Une Histoire ou Christian Crain (2011) 
2012 : Assistant à la mise en scène de David Bobée pour la création de Roméo et Juliette et de Andrea Novicov pour Fenêtre ouverte sur l’intérieur et Requiem de salon
2015 : Artiste en résidence du Théâtre La Grange de Dorigny- UNIL pour trois saisons 
2016 : Imaginer les lézards heureux d’après Stig Dagerman (Grange de Dorigny)

more
l’autofiction, le harcèlement / âge conseillé : dès 14 ans / durée 1h30


Une histoire où l’auteur mène une drôle et ambigüe enquête dans son passé, en retrouvant vingt ans après l’amoureuse de ses dix ans, mêlée comme lui à une sale histoire. Comme lui, elle a aujourd’hui des enfants et se souvient. Ils se souviennent ensemble et reconstituent le passé. Les tours de la cour d’école main dans la main (ce qui était à leurs yeux et à ceux des autres la preuve irréfutable de leur amour), les vacances communes, et même l’oubli de ce qu’on ne peut oublier.


Mon histoire vraie. Tout est dit dans ce titre apparemment innocent, tout des questions que soulève l’écriture de soi au théâtre. Car Mon Histoire vraie appartient à ce genre nouveau que l’on voit fleurir sur les scènes contemporaines, celui de l’autofiction théâtrale.


Dans le prologue, Ludovic Chazaud, auteur et metteur en scène du spectacle, livre la règle du jeu : en 2014, lors d’une fête de famille, il a revu Sarah, son amour d’adolescence, perdue de vue depuis 18 ans. Il a demandé à Sarah de lui raconter une histoire, une histoire importante, de celles qui ne laissent pas une vie indemne. « Ma proposition était que cette histoire devienne le germe de réalité qui fait pousser la fiction », annonce-t-il, tout en s’amusant de ce qu’il appelle une métaphore potagère.


avec : Céline Nidegger, Mathias Glayre, Ludovic Chazaud
thématiques : la fiction/réalité, l’autofiction, l’adolescence, le harcèlement, le souvenir, le passé
activités pédagogiques : dossier d’accompagnement pédagogique, présentation dans la salle de cours, rencontre avec le metteur en scène, visite du théâtre


Pour ce spectacle, la Comédie collabore avec le CFPP pour la mise en place d’un projet de sensibilisation au harcèlement à travers des ateliers d’écriture et de mise en scène.

Login ou password incorrect

Vous n’avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous ici

Grande salle


Tarifs :
CHF 40.- à CHF 12.-


Samedi à tout prix
Tarif libre (de CHF 2.- à CHF 50.-) pour la représentation du 08.12.2018 à 18h.
En vente uniquement au guichet le jour même dès 13h.
 

Durée :
90 min


Âge conseillé :
14 +

Code promo !

Vous bénéficiez d'un code avantage ? Saisissez-le ici !

Nos cartes multicourses

Voyagez à prix réduit et en toute liberté avec nos cartes multicourses : 4 ou 10 entrées transmissibles pour les spectacles de votre choix !

avec : Céline Nidegger, Mathias Glayre, Ludovic Chazaud
collaboration artistique : Aline Papin
création son et musiques : Alexis Gfeller, Cédric Simon
création lumières : Joana Oliveira
création costumes : Olga Kondrachina
scénographie et construction : L’illustre atelier - Serge Perret
administration : Maria Da Silva

production : Cie Jeanne Föhn
coproduction : Petit théâtre de Sion, Théâtre La Grange de Dorigny-UNIL
soutiens : Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Pourcent culturel Migros, Loterie Romande


Nous conseillons ce spectacle aux personnes malvoyantes ou aveugles et afin de faciliter la réception, nous proposons, en collaboration avec notre partenaire Dire pour Voir, des visites tactiles du plateau ainsi qu’une rencontre avec le metteur en scène les représentations du vendredi 7 décembre à 20h00 et du dimanche 9 décembre à 16h00. Les visites ont lieu 90 minutes avant le début de la représentation pour une durée de 30 minutes.


Réservations pour le spectacle auprès de notre billetterie au + 41 22 320 50 01 ou à billetterie@comedie.ch


Inscriptions pour la visite tactile à l'adresse : info@direpourvoir.ch


Présentation audio du spectacle par Denis Maillefer :