Journal

Virtuoz

Une nouvelle innovation technologique au sein de la Comédie de Genève !

Virtuoz est un plan tactile et vocal qui permet à une personne malvoyante ou non-voyante de comprendre son environnement pour s’y déplacer en autonomie. La Comédie de Genève est le premier théâtre au monde doté de ce système innovant.

Ce plan tactile existe sous deux formes :

- Virtuoz Grand Format est installé en permanence à l’entrée du foyer haut, côté esplanade. Il permet d’obtenir une compréhension de l’organisation de l’ensemble du bâtiment de la Comédie, de l’esplanade jusqu’aux transports en commun, et d’identifier les chemins pour y parvenir.
Sur ce plan, les repères indispensables sont ajoutés sous forme de symboles. Grâce au toucher, la personne découvre peu à peu l’espace et se constitue une image mentale claire de son environnement. En appuyant sur les symboles, elle obtient des informations sonores qui enrichissent sa compréhension du lieu.

- Virtuoz mini, quant à lui, est d’une taille plus réduite, et est disponible sur demande à l’accueil billetterie. Le spectateur ou la spectatrice peut le porter avec soi. Il représente les plans d’étages du bâtiment en relief : foyer haut, foyer bas et vestiaire, ainsi que les deux salles de spectacle.

 
« La mise à disposition de Virtuoz est en quelque sorte la cerise sur le gâteau d’un programme de médiation qui permet aux personnes malvoyantes et aveugles de bénéficier d’aménagements spécifiques.» Le Courrier
 
« La Comédie de Genève se rend accessible aux aveugles, première mondiale pour un théâtre ». Keystone - ATS
 
« La Comédie de Genève offre par ailleurs aux personnes aveugles ou malvoyantes la possibilité de suivre un spectacle avec un accompagnement audio. Ce dernier leur donne plusieurs détails sur les décors et raconte les déplacements des comédiens sur la scène, leur permettant de vivre une expérience théâtrale pleine. » Keystone - ATS
 
« C’est le petit boîtier de la liberté, c’est mon pote » confie Saliou, testeur et chargé de clientèle de Virtuoz, dans un reportage signé Radio lac.