Journal

Braver les paillettes

05 - 06 mai 2021 | Grande salle | Durée : 1h45

No Paraderan

*Melk Prod. / Marco Berrettini

Danse | Coproduction | Suisse

Eh bien ! dansez maintenant. No Paraderan ose une troupe d’actrices et acteurs devant un rideau rouge qui ne s’ouvrira jamais, une soirée de gala vue des coulisses.

Au son d’un live de Frank Sinatra et Dean Martin bavards et alcoolisés, une troupe de danse fait des échauffements, puis ses adieux à la scène. Le titre du spectacle est un clin d’œil à Parade, un ballet dont le livret, signé par Jean Cocteau, a fait scandale en 1917.

No Paraderan connaît également, lors de sa première au Théâtre de la Ville-Paris le 7 décembre 2004, l’une des plus retentissantes bronca de l’histoire de la danse.

Après Sorry, do the tour. Again! la saison passée, voici une seconde reprise pour apprécier aujourd’hui avec sérénité l’humour et la profondeur du travail du chorégraphe genevois.

"Un spectacle comme une réflexion malicieuse et mélancolique sur le monde-spectacle (et le monde du spectacle). À 57 ans, Marco Berrettini a l’irrévérence des garnements et un amour encyclopédique de la danse, de toutes les danses. Il nous fait tant rire et nous émeut depuis plus de 20 ans... Il nous semble évident que la saison inaugurale de la Comédie se devait d’accueillir cette fausse parade en remake. Et puis, on peut tout attendre, rêver, pardonner, oser avec un chorégraphe qui, un jour, a conçu pour l’un de ses danseurs un costume de hot dog (avec moutarde si nos souvenirs sont bons)". NKDM

MARCO BERRETTINI

Marco Berrettini est un danseur et un chorégraphe italo-allemand au parcours pour le moins atypique : d'abord champion de danse disco en Allemagne, il se forme ensuite à la prestigieuse London Contemporary Dance School puis à la Folkwangschule Essen de Pina Bausch, tout en poursuivant des études en ethnologie et en anthropologie. Ses pièces chorégraphiques sont à l'image de son parcours : elles mixent les genres, les motifs et les registres, mêlent la virtuosité au déceptif, recyclent la danse de salon et le folklore, et se situent souvent à la frontière du non spectaculaire. De pièce en pièce, Marco Berrettini explore toutes sortes de configurations originales : tantôt il présente ses performances dans des musées et des théâtres, tantôt il collabore avec des réalisateurs de films ou conçoit des installations avec des plasticiens.

Quelques spectacles emblématiques :
Sturmwetter prépare l’an d’Emil (1999), son premier grand succès.
Sorry, do the tour. Again! (2001), un spectacle qui revisite la danse disco, repris par la Comédie de Genève durant la Saison 19-20.
No Paraderan (2004), une pièce qui joue sur le désir et la frustration.
My Soul is my Visa (2018). Dans sa dernière création, Marco Berrettini réunit cinq interprètes et un piano pour les faire vibrer de manière métaphysique.

more
Login ou password incorrect

Vous n’avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous ici

Infos pratiques

Entrée du public :
Esplanade Alice-BAILLY 1 – 1207 Genève
(au-dessus de la Gare des Eaux-Vives)

Salle : Grande salle

Langue : français

Durée : 1h45

Âge conseillé : 10+

Tarifs

Tarif unique : CHF 15.-

En +

Mesures sanitaires  :
Le port du masque est obligatoire pour toute personne de plus de 12 ans, dès l'entrée dans le bâtiment. Le lavage des mains également.
Avec une jauge limitée à 50 personnes, les spectacles et événements proposés par la Comédie de Genève se déroulent dans le respect des règles de distanciation sociale et les mesures sanitaires en vigueur dans le Canton et en Suisse. En savoir +

Avec Marco Berrettini, Jean-Paul Bourel, Valérie Brau-Antony, Ruth Childs, Bruno Faucher, Chiara Gallerani, Gianfranco Poddighe, Antonella Sampieri

Conception *Melk Prod., Marco Berrettini / Scénographie Bruno Faucher, Marco Berrettini en collaboration avec Jan Kopp / Lumière Nicolas Barrot, Bruno Faucher / Son Félix Perdreau / Costumes En collaboration avec Angèle Micaux / Assistanat artistique Chiara Gallerani Direction technique et régie lumière Nicolas Barrot / Régie son Félix Perdreau / Administration, production et diffusion Tutu Production - Pauline Coppée

Équipe Comédie de Genève
Régie plateau Frederico Ramos Lopes, Benoit Martin / Régie lumière Thomas Rebou / Poursuite Bastien Depierre / Régie son Benoit Saillet / Habilleuse Ingrid Moberg

Production *Melk Prod. / Coproduction Comédie de Genève, Nanterre-Amandiers - Centre dramatique national, Charleroi Danse, Impulstanz Vienna, Arsenic - Centre d’art scénique contemporain - Lausanne / Soutien Pro Helvetia, Fondation du Jubilé de la Mobilière Suisse

Médias
Journal