Journal

Vêtir les sortilèges

01 - 02 sept 2022 | Grande salle | Durée : 1h 

Encantado

LIA RODRIGUES

La Bâtie-Festival | Danse | Accueil | Brésil

En coréalisation avec La Bâtie – Festival de Genève 

Prix du meilleur spectacle chorégraphique du Syndicat de la Critique de théâtre, de musique et de danse 2022

Au Brésil, les encantados sont des entités mystiques, chargées d’assurer le lien entre le monde des vivants et celui des morts, entre les esprits et la matière. Lia Rodrigues les invoque dans ce spectacle, cette fête débridée dans laquelle onze danseurs et danseuses, munis de simples couvertures aux couleurs chamarrées, jettent un sort à la morosité ambiante, dans une danse militante et expressive. 

Encantado est un envoûtement qui vous emporte ailleurs, comme un parfum fleuri qui donnerait le tournis. 

« 140 (c)ouvertures pour tout imaginer. "Si on veut changer quelque chose, il faut d’abord imaginer", nous dit Lia Rodrigues, que nous avions rencontrée à La Manufacture. 140 couvertures pour tisser une communauté sur le plateau, chercher une utopie enchantée et collective. 140 couvertures pour vêtir les sortilèges, s’habiller de rien, chacun et chacune la sienne, toutes pareilles et toutes différentes, pour danser toutes les singularités, mais ensemble. » NKDM

LIA RODRIGUES 

Native du Brésil (1956), Lia Rodrigues passera deux ans en France (1980-1982) avec Maguy Marin pour la création de May B. La danseuse fonde sa compagnie en 1990 puis l’installe en 2004 au cœur de la Favela Maré à Rio de Janeiro. Elle y mène des projets pédagogiques et artistiques qui impliquent les habitantes et habitants de ce quartier pauvre. En partenariat avec l’association Redes de la Maré, elle inaugure en 2009 le Centro de Artes de Maré puis l’École Libre de Danse da la Maré deux ans plus tard. 

Artiste de terrain, la chorégraphe ouvre la voie aux soulèvements poétiques. Avec Furia (2018) ou Encantado (2021), elle compose des odes sensuelles à l’humanité. La fougue des danseurs et danseuses et la force du collectif déversent une furieuse énergie vitale sur scène. Les corps émancipés réveillent un monde sauvage, libre et expressif, érigé contre la politique autoritariste de Bolsonaro. Alors que le Brésil traverse une crise politique et sanitaire majeure, Lia Rodrigues puise dans la mystique afro-américaine une fantaisie aussi insurrectionnelle que joyeuse. 

Nommée Chevalière de l’Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français en 2005, elle reçoit le Prix de La Fondation Prince Claus du Pays-Bas en 2014 et le Prix de Chorégraphie de la SACD en France en 2016.

more

Infos pratiques

Lieu Grande salle

Durée 1h

Langue sans parole 

Âge conseillé 16+

Tarifs

Plein tarif CHF 40.-
Abonné·es d'autres théâtres, Personne accompagnant un ou une jeune de moins de 20 ans, Passdanse plein tarif CHF 32.-
AVS, AI, Chômage, abonné·es Grand Théâtre de Genève CHF 25.-
Jeune de moins de 25 ans, Passedanse tarif réduit CHF 20.-
Corps étudiant ou apprenti CHF 12.-
Clubs aînés, Carte 20ans20francs 
CHF 10.-

Le paiement par chéquier culture est accepté à nos guichets.

Profitez des tarifs plus avantageux de notre abo Je sors !

PONT DES ARTS

Mises en bouche le jeudi 1er et le vendredi 2 septembre

Avec David Abreu, Raquel Alexandre, Valentina Fittipaldi, Larissa Lima, Leonardo Nunes, Tiago Oliveira, Dandara Patroclo Santos, Carolina Repetto, Andrey da Silva, Felipe Viera Vian, Ricardo Xavier 

Conception Lia Rodrigues en étroite collaboration avec les interprètes
Mixage Alexandre Seabra à partir d’extraits de chansons du peuple Guarani Mbyá
Lumière Nicolas Boudier
Dramaturgie Silvia Soter
Assistanat à la chorégraphie Amalia Lima 
Collaboration artistique et images Sammi Landweer 
Régie générale Magali Foubert 
Régie lumière Baptistine Méral
Administration Jacques Segueilla
Production, diffusion Colette de Turville
Direction technique Nicolas Boudier

Production au Brésil Gabi Gonçalves - Corpo Rastreado
Production du projet Goethe-Institut
Coproduction Chaillot - Théâtre national de la Danse, CENTQUATRE-PARIS, Festival d’Automne à Paris, Scène nationale Carré-Colonnes - Bordeaux Métropole, TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers, Scène nationale du Sud-Aquitain, La Coursive - Scène nationale de La Rochelle, L’Empreinte - Scène nationale Brive-Tulle, Théâtre d’Angoulême - Scène nationale, Le Moulin du Roc - Scène nationale de Niort, Scène nationale d’Aubusson, OARA - Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, Kunstenfestivaldesarts - Bruxelles, Theaterfestival - Bâle, HAU Hebbel am Ufer - Berlin, Festival Oriente Occidente - Rovereto, Theater Freiburg, Julidans - Amsterdam, Teatro Municipal do Porto, Festival DDD - dias de dança (Portugal)
Soutien Lia Rodrigues Companhia de Danças, Redes da Maré, Centro de Artes da Maré, Partenaires du FONDOC (Occitanie), Fonds international de secours pour les organisations de la culture et de l'éducation 2021 (Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, Goethe-Institut et autres partenaires) 
Coréalisation La Bâtie - Festival de Genève 

La Fondation d’entreprise Hermès est le mécène du Portrait Lia Rodrigues du Festival d’Automne à Paris

Lia Rodrigues est artiste associée de Chaillot - Théâtre national de la Danse et du CENTQUATRE - France

Remerciements Thérèse Barbanel, Antoine Manologlou, Maguy Marin, Eliana Souza Silva, équipe du Centro de Artes da Maré

www.liarodrigues.com

Médias