Journal

Tout vivre

Actualités

Édito de la Saison 22-23

Tout vivre. Voilà le projet, la feuille de route.
Et pour cela nous avons d’abord dû provoquer le réel.

Le vocabulaire médical avait passablement assombri nos champs lexicaux. La distance de sécurité sanitaire avait remplacé la distanciation brechtienne, le masque FFP2 s’était substitué au masque d’Arlequin, le gel hydroalcoolique avait remplacé les pots de premières. Provoquer le réel, c’est le travail des artistes.

Et parce que nous sommes des artistes, nous connaissons les tempêtes, les crises, la souplesse, l’adaptation, et aussi la joie, l’excitation, la possibilité du rêve. Nous gardons en tête le cœur du métier, toujours, partout.

Donc tout vivre, avec vous. Y croire. Parce que c’est ce que font les artistes. Y croire toujours, pour faire croire. Nous avons traversé une première saison entre restrictions et déraison. Et vous avez été si nombreuses, si présents. Après les marteaux-piqueurs, les applaudissements ont fait trembler les murs. Nous avons vécu, avec vous, des standing ovations. Une, puis deux, puis trois, puis tant et tant. Les abonnements ont quadruplé. Le téléphone de la billetterie a souvent surchauffé. Les enfants, les familles, les jeunes et les moins jeunes ont déboulé dans nos couloirs, nos salles et nos ateliers, ont investi les foyers du théâtre pour participer aux activités joyeuses, inclusives et créatives du Pont des Arts. On a pu recommencer avec les émotions, et elles ont été fortes.

Et puis d’autres émotions nous ont rattrapés. Beaucoup moins joyeuses, venues d’Ukraine. Alors, malgré la tristesse et l’impuissance, nous nous sommes dit à nouveau que ce que nous créions, dans cette fabrique d’alternative de pensée(s), jour après jour, était ce qu’il fallait faire, ici et partout, pour bâtir de fragiles et nécessaires barrières contre l’intolérable. Réfléchir, ensemble, raconter le monde et les rêves, ensemble. L’art ne peut pas tout, mais sans art on ne peut rien, car sinon le sens de tout s’évapore. Chaque spectacle est ainsi une promesse rêvée, chaque spectacle nous apparaît comme possiblement inoubliable et necéssaire. À vous de les vivre.

De tous les vivre. De tout vivre.

NKDM — Codirection Natacha Koutchoumov & Denis Maillefer
 

Découvrez le programme de la Saison 22-23